Usamos cookies para ofrecerte una experiencia fiable y personalizada en ArtQuid. Al navegar por ArtQuid, aceptas nuestro uso de cookies.

Inicia sesión

  ¿Contraseña perdida?

¿Novedades en ArtQuid?

Abra una cuenta
Regístrate Venda sus obras
  1. Art Prints
  2. Pinturas
  3. Dibujos
  4. Fotos
  5. Artes digitales
  6. Temas
  7. Selección
  8. Más
Martin DesJardins : Christ en Croix, sans ses bras, signé M. D. , XVIIème. Maertens V. D. Bogaerts : Crucifix, Sans Ses Bras, Par «M. D» Monogramiste Historien d'art, Archéologue; Chercheur Free-L.
   
Bronze, jadis doré. Bronze plein, sans ses bras, monogrammé sur le périzonium, à dextre : ». M. D», dans une graphie nette mais toutefois difficile à situer chronologiquement -- nous en convenons -- en raison de la médiocrité de l'information donnée par les deux seules lettres, encore que le «. M» indiquât une ancienneté certaine.
Hauteur : 25 cm X largeur : 5.5 cm. Pour un poids de 1.350 kg.
Diverses traces de dorure (en arrière des pieds; aussi en arrière de la jambe gauche, &c. ).

Pied droit percé sous la voûte plantaire de 3 trous, l'un très large, un autre moyen, et le troisième un plus peu petit. Le pied gauche, replié sur le droit, est percé de 2 trous : l'un assez récent et fin. L'autre est encore obstrué d'une pointe d'acier, restée en place…

D'une grande maison internationale (que nous ne nommerons pas par pudeur), un ci-devant «expert» (que nous ne nommerons pas là encore par pudeur), déclara face à cette magnifique pièce : «tout le monde peut signer «. M. D. » ! … » ! ! ! Et d'en rajouter en prétendant que la position de la tête du Christ, et son regard vers le haut, n'indiquaient pas ni ceci, ni cela, mais n'indiquaient pas une grande ancienneté de la pièce ! ! ! … Etc… &C… Nous arrêtâmes la conversation sur la position du nombril du Crucifié !
Dans ce monde décadent, c'est aux copains, voire aux coquins, que l'on offre des postes, y compris d'expertise !
Revenons à notre bronze en oubliant l'impéritie des prétendus «experts-aux- diplômes- trouvés-en- paquet-de- Bonux» ! -- Comme on les disait dans les années'60-'70.

Il existe une inconnue : si les bras sont absents, pourquoi la fonte n'a-t'elle pas prévu un assemblage de raccordement ?
Mais il y a certes, de chaque côté des épaules et sur la section, au milieu, une petite marque en creux, prévue probablement pour la perce, en vue du raccordement des 2 autres pièces du «puzzle».

Autrement ? Y-a-t'il d'autres inconnues ?
Martin Desjardins, qui devint responsable des sculptures d'extérieur dans l'Éden versaillais du plus grands roi mégalomane et mythomane de son temps, n'était autre, initialement, que Maetens van den Bogaerts…
Conquête des Flandres, massacres & déportations comme à l'accoutumée avec les hordes immondes en Comté [devenue «franche» depuis], en Lorraine, en Bretagne en 1675) : plus de trois siècles après… Leur commenditaire est encore et pour longtemps à griller en enfert. ! Plaise à Dieu.
Mais, comme dans bien des processus de conquêt & colonisation, les conquérants -- maazscrant autant comme autant-- récupèrent cependant certaines «bonnes mains» (que ce soit comme à la dernière gure, les diamentaires, ou que ce soient, dans la propgressionaraabe les aehitctes byzabtins ! ), Etc; , etc. , Et, pour lors, au XVIIème S. : Les sculpteurs flands (héritiers d'une formidable et ancestrale tradition !

Martin Desjardins est de ceux-ci (syndrôme de Stockholm ! ), Après avoir été invité à traduire son nom en français, d'après le néerlandais-flamand : Maertens van den Bogaerts. , Né à Bréda vers 1640 nous dit Bénézit & Co. Mort à Paris en 1694.
Eu égard aux honneurs et aux charges qu'il reçut, mieux lui valut en effet de manier le ciseau de sculpteur que de se faire empaler par la soldatesque lors de la conquête des (anciens) Pays-Bas (méridionaux). -- Dont le bombardement de Bruxelles !

Désolé pour le rappel douloureux mais ô combien nécessaire aux Français -- héritiers de la mégalomanie d'un de leurs ancêtres princiers-- rappel donc de ces contextes historiques et d'abord géo-politiques : il fallait ressituer ». M. D»).
C'est chose faite, espérons-le.
Martin DesJardins : Christ en Croix, sans ses bras, signé M. D. , XVIIème
Arte Contemporáneo,  Esculturas,  Esculturas
Autor: Maertens V. D. Bogaerts : Crucifix, Sans Ses Bras, Par «M. D» Monogramiste
5.5 x  25 cm  /   2.2 x  9.8 in
Peso 1.35 kg   /  2.98 lbs
Temas: Religiones, Espiritual  /   Materias: Bronce  /   Origenes: Europa  /   Género: Académico  /   Características: Escultura mural  /   Autenticidad: Original  /   Tipos de artistas: Artistas profesionales  /   Periodo: Siglo XVIII  /  
 
Publicado: 5 de abril, 2020 / Modificado: 5 de abril, 2020
Copyright Historien d'art, Archéologue; Chercheur Free-L.

 
Martin DesJardins : Christ en Croix, sans ses bras, signé M. D. , XVIIème
17.000 €  12.070 £  19.380 $ 
En venta
2
Historien d'art, Archéologue; Chercheur Free-L.
Historien d'art, Archéologue; Chercheur Free-L.
Coleccionista 
Romillé / Rovillieg, Francia
Ver más obras similares
Exponer una obra similar

Escoger un idioma

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français