Usamos cookies para ofrecerte una experiencia fiable y personalizada en ArtQuid. Al navegar por ArtQuid, aceptas nuestro uso de cookies.

Inicia sesión

  ¿Contraseña perdida?

¿Novedades en ArtQuid?

Abra una cuenta
Regístrate Venda sus obras
  1. Art Prints
  2. Pinturas
  3. Dibujos
  4. Fotos
  5. Artes digitales
  6. Temas
  7. Selección
  8. Más

Les Bateaux

Yves Ferrec Publicado: 22 de septiembre, 2020 / Modificado: 23 de septiembre, 2020
Les Bateaux
Je ne peux résister au plaisir de vous faire partager cette «chanson-poème» de Marie-Annick Rétif, Poète et Chanteuse atypique, disque d'or en 1976 avec Paroles de Femmes.
Ma peinture se veut souvent l'expression de l'Océan tout proche.
Je peins ces coques et ces voiles comme autant de vecteurs vers le large, vers l'infini.
Alors, j'ai craqué pour «les Bateaux».
Ce poème m'a ému car, en chaque strophe, on peut découvrir la personnalité d'un Homme différent.
Traduite avec une justesse pleine d'amour mais si cruelle parfois.
Je me reconnais si fort dans l'une d'elles…
Nous sommes tous ces Bateaux au fil de la vie.
Vous vous reconnaitrez aussi.

Les Bateaux
Je connais des bateaux qui restent dans le port
De peur que les courants ne les entraînent trop fort
Je connais des bateaux qui rouillent dans le port
A ne jamais risquer une voile dehors.

Je connais des bateaux qui oublient de partir
Ils ont peur de la mer à force de vieillir
Et les vagues jamais ne les ont emportés
Leur voyage est fini avant de commencer.

Je connais des bateaux tellement enchaînés
Qu’ils ont désappris comment se libérer!
Je connais des bateaux qui restent à clapoter
Pour être vraiment sûr de ne pas chavirer.

Je connais des bateaux qui s’en vont à plusieurs
Affronter le grand vent au-delà de la peur
Je connais des bateaux qui s’égratignent un peu
Sur les routes de la mer où les mène leur jeu

Je connais des bateaux qui n’ont jamais fini
De partir encore chaque jour de leur vie
Et qui craignent pas parfois de s’élancer
Côte à côte en avant au risque de sombrer.

Je connais des bateaux qui reviennent au port
Lacérés de partout mais plus braves et plus forts
Je connais des bateaux débordants de soleil
Quand ils ont partagés des années de merveilles.

Je connais des bateaux qui reviennent toujours
Quand ils ont navigué jusqu’à leur dernier jour
Tout prêts à déployer leurs ailes de géants
Parce qu’ils ont un coeur à taille d’océan.
Mannick Retif
0297556024
Envoyer
Arlette
Miembro Premium Arlette, 26 de septiembre
Magnifique, j'en suis toute retournée…
Merci pour ce joli partage et découverte de cette chanteuse.
Ça vaut un bisou virtuel !
Bon week-end à toi !
Arlette
Dominique Frere
Miembro Premium Dominique Frere, 23 de septiembre
Jolie métaphore en effet. Bonne journée. Amicalement. Dominique
Paulus14September
Miembro Premium Paulus14September, 22 de septiembre
Merci pour le bon conseil! Je viens d'écouter Mannick - L'âge d'or au village.

Noticias del Mundo del Arte Vivo

 

Escoger un idioma

  1. Deutsch
  2. English
  3. Español
  4. Français